Votre premier saut réalisé, votre licence annuelle en poche, vous pouvez passer les brevets qui conduisent à l'autonomie. Pour cela, votre moniteur de l'équipe EPNFC vous donne des programmes d'exercices à réaliser en chute et sous voile. Vous pouvez ainsi acquérir la maîtrise pour passer les brevets A et B, concrétisant votre savoir-faire.

Le brevet B vous permet d'accéder aux brevets de spécialités qui ouvre la voie à des activités ludiques ou même à des compétitions.

BREVET A

Pour obtenir le brevet A, il faut avoir effectué au moins 15 sauts en chute libre.

Vous saurez alors :

  • En chute : à partir de n'importe quelle position, vous remettre à plat, face au sol, tourner à gauche et à droite, lire votre altimètre et ouvrir votre parachute.

  • Sous voile : vous poser sur la zone école sans assistance radio.

Vous saurez vous intégrer dans une séance de saut et enfin vous saurez plier votre parachute.

BREVET B2

C'est l'aptitude au vol relatif ou VR, c'est à dire aux sauts de groupe à plat, face au sol. Le VR2 se pratique à deux, le VR4 à quatre...

Cette activité est celle qui est la plus souvent choisie après le brevet B car sauter avec les copains, c'est vraiment très sympa !

BREVET B4

Aptitude aux sauts de groupe tête en bas. Cela a donné le VRV (Vol Relatif Vertical). Tête en haut, tête en bas ou assis, les parachutistes expérimentés raffolent de ce type d'activité.

BREVET C

Aptitude aux vérifications de pliage des parachutes, des contrôles de sécurité à l’embarquement, à l’encadrement à bord des avions et à effectuer les largages.

En préliminaire à l'obtention du brevet C, il est nécessaire de posséder un des brevets B1, B2, B3 ou B4 et d'avoir totalisé au moins 200 sauts.

BREVET B

Avec le brevet B, vous êtes considéré comme un parachutiste confirmé et vous êtes apte à pratiquer au sein d'un centre d'activité. Cela signifie que pouvez aller sauter sur un centre sur lequel il n'y a pas de moniteur.

Après l'obtention du brevet B, vous pouvez commencer à passer d'autres brevets, comme le brevet B2 qui vous autorise à faire des sauts de groupe à plat, face au sol.

BREVET B3

Aptitude au Voile Contact. Parachute ouvert, les parachutistes forment des figures, le plus souvent en accrochant leurs pieds dans les suspentes des autres parachutes.

BREVET B5

Aptitude à la pratique du pilotage sous voile. Il permet de participer à des compétitions de pilotage sous voile (Canopy Piloting), et d'accèder à des voiles rapides.

Conditions d'obtention : Brevet C, 500 sauts dont 50 dans les 6 derniers mois avec son matériel de pilotage et satisfaire au saut probatoire.

BREVET D

Aptitude à effectuer des sauts spéciaux ou de démonstration.

BREVET B1

C'est l'aptitude à la PA (Précision d'Atterrissage) / Voltige. Cette discipline, la plus ancienne en compétition, est fortement concurrencée par d'autres comme le vol relatif, le free-fly ou le free-style.

La précision d'atterrissage se mesure au centimètre près.

BREVET Bi4

Aptitude aux sauts de groupe tête en haut (Bi4 module tête en haut) et aux sauts de track (Bi4 module track). Lors des sauts tête en haut, les vitesses de chute sont comprises entre 200 et 300 km/h, parfois plus. Lors des sauts de track, on cherche à obtenir la plus grande vitesse horizontale possible pour suivre le leader de la formation.

BPA

Brevet de Parachutiste Autonome

Capacité à assurer la sécurité du largage en vol en séance de pratique autonome. Accès à la pratique de la vidéo en chute.